Les bases de données

Les données obtenues à travers les instruments d’observations situés à Meudon ou Nançay ou par les instruments spatiaux construits par les équipes de l’Observatoire sont mises à disposition de la communauté à travers plusieurs bases de données :

  1. BASS2000 : données optiques et radio, obtenues depuis des instruments sol ;
  2. CDPP (Centre de Données en Physique des Plasmas) : situé à Toulouse, ce centre héberge les données de tous les instruments spatiaux à contribution française. Il propose aussi des outils dédiés à physique spatiale (propagation d’événements dans le vent solaire, visualisation de série temporelles de paramètres héliophysique, visualisation tridimensionnelle de trajectoire et de données..)
  3. HELIO (Heliophysics Integrated Observatory) : Portail intégré et services dédiés pour l’étude de l’Héliosphère.
  4. Europlanet-VESPA (Virtual Solar and Planetary Access) : Une infrastructure en ligne qui permet d’avoir run accès facilité aux données de physique solaire et planétaire, à travers une interface commune. Ce projet couvre les données liées à la Météorologie de l’Espace.
  5. Europlanet-PSWS (Planetary Space Weather Services) : Série de services pour la Météorologie de l’Espace pour les planètes du système solaire.
  6. Neutron Monitor Database (NMDB) : Cette base réunit les données de nombreux moniteurs à neutrons, dont les moniteurs Français de Terre Adélie et de Kerguelen.
  7. Radio monitoring : site web de visualisation de données radio solaires, notamment du radio héliographe et des spectrographes de Nancay

BASS2000

BASS2000 est une base de données dédiées aux observations solaire sol [1]. Elle est constituée de deux antennes à meudon et à Tarbes.
L’antenne meudonnaisse de BASS2000 accueille les dernières observations obtenues par le spectroheliographe de meudon, ainsi que le radiohéliographe de et le réseau décamétrique de Nançay.

CDPP

Le CDPP a été créé en 1998 conjointement par le CNES et l’INSU. Le CDPP est le centre national de données françaises pour les plasmas naturels du système solaire. Il assure la conservation à long terme des données obtenues principalement par des instruments construits par des laboratoires français, et les rend accessible et exploitable par la communauté internationale. Le CDPP fournit également des services pour permettre à l’analyse en ligne de données (AMDA), visualisation de données 3D dans le contexte (3DView), propagation d’événements dans le vent solaire (PropagationTool), un outil de changement de coordonnées pour la physique spatiale (TREPS). Enfin, il est impliqué dans le développement de l’interopérabilité, participe à plusieurs projets de l’Observatoire Virtuel.

Ainsi les données des instruments radio (WAVES) de WIND et STEREO (NASA), ainsi que TNR d’Ulysses (ESA), construits au LESIA sont archivées au CDPP. Les données de CLUSTER sur lequel s’est fortement impliqué le LPP sont également disponible à travers ce centre.

HELIO

Le programme Européen FP7 HELIO (2009-2013, Grant No. 238969) a permis de mettre en place une série de services pour l’étude de l’héliosphère. L’Observatoire de Paris a développé le HELIO Feature Catalog qui est une base de données d’événements solaires (tâches solaire, trous coronaux, régions actives, sursauts radio...).

Europlanet-VESPA

Le programme Européen H2020 Europlanet-RI-2020 (2015-2019, Grant No. 654208) propose une série d’outils et de bases de données pour l’étude du système solaire, y compris les observations solaires et des magnétosphères planétaires (VESPA, Virtual European Solar and Planetary Access). L’interface d’interrogation permet d’interroger toutes les bases de données avec des paramètres de couverture (temporelle, spatiale, spectrale...) ou de provenance (instrument, observatoire, cible d’observation...). Une site de discussion et de documentation est publiquement accessible. Une interaction avec les observations amateurs (radio ou optique) est aussi mis en œuvre.

Europlanet-PSWS

Le programme Européen H2020 Europlanet-RI-2020 (2015-2019, Grant No. 654208) propose une série de Services pour la Météorologie Spatiale Planétaire (PSWS, Planetary Space Weather Services). Les équipes de l’Observatoire de Paris vont produire des alertes pour les précipitations de météorites sur les différentes planètes. Une autre équipe va mettre en place un système de diffusion d’alerte, en utilisant le système VOEvent développé pour l’astronomie, en particulier pour la diffusion d’événements énergétiques Gamma Ray Bursts.

NMDB

le programme Européen FP7 NMDB (2008-2009, Grant No. 213007) fédère la majorité des moniteurs à neutrons à travers le monde. Il a permis de nombreuses avancées dans le domaine : format commun, amélioration de l’obtention de données en temps réel, interface graphique, mise au point de nouveaux systèmes d’acquisition, systèmes d’alertes, etc. Le LESIA participe activement à ce programme, non seulement par la fourniture des données Françaises en temps réel, mais aussi par le développement de son interface NEST et la participation à la coordination scientifique du projet.

Notes

[1MEDOC est une base de données solaires spécialisés dans les observations spatiales